Rejoignez la communauté

Le blog de référence pour les parents séparés, et un passage obligé pour aborder votre nouveau quotidien plus sereinement.

Divorce: Tourner la page en 7 étapes après le choc

7 minutes

Divorce: Comment tourner la page ?

Vous venez de divorcer et la plaie de votre rupture ne parvient pas à se refermer ?

Découvrez pourquoi et comment vous allez réussir à sortir de votre séparation par le haut, en apportant les changements dont votre quotidien a besoin pour vous épanouir pleinement.

Connaissez-vous la courbe de deuil suite à un divorce ?

Cela peut vous paraître bizarre, mais c’est TRES important. Pourquoi ? Parce que

1 ) admettre que le mécanisme de rebond des parents séparés est universel, c’est faire un premier pas vers l’acceptation du fait que votre déprime n’est que passagère

2) comprendre la courbe de deuil, c’est identifier où l’on se situe sur cette courbe et donc cerner plus précisément ce dont on a besoin pour se relever rapidement, et pourquoi pas, recomposer une famille !

Maintenant que vous avez pu prendre connaissance de cette courbe, vous devriez être en mesure de vous positionner dessus.

Reportez-vous maintenant à la section appropriée.

 

Si vous en êtes au déni :

La décision de divorcer est encore récente est la séparation n’est peut-être pas encore effective.

En ce moment, vous avez besoin de prendre soin de vous.

Surtout, évitez de vous isoler en vous entourant le plus possible de vos proches. Il ne s’agit pas de vous forcer à parler, si ce n’est pas ce dont vous avez envie, mais la présence de personnes bienveillantes à vos côtés vous aidera sans aucun doute à rebondir plus vite.

Essayez de ne pas marquer un coup d’arrêt à votre vie sociale non plus. Les rituels, quels qu’ils soient (bien-être, restaurant avec ses amis, expo,…) vous font du bien ! La force de l’habitude comme on dit. Poursuivre vos activités vous sécurisera dans votre quotidien, et vous fera du bien en vous prouvant que vous parvenez tout à fait à poursuivre votre chemin.

 Si vous en êtes en colère :

Votre divorce est encore un peu frais, et vous vous surprenez à en vouloir à votre ex, à vous-même, à la terre entière, avec rage !

Ce n’est pas rationnel ; gardez à l’esprit que le temps fera son œuvre, même si cela ne vous calmera pas.

En attendant, efforcez-vous d’exprimer le plus possible ce que vous ressentez, confiez-vous et laissez s’échapper la colère que vous ressentez. La dernière chose que vous souhaitez, c’est l’effet cocotte-minute : encaisser aujourd’hui, et exploser demain (on ne sait pas quand, on ne sait pas où !!!)

Si vous en êtes à la négociation :

Il s’agit d’une phase mitigée : c’est le premier rebond depuis que vous avez pris la décision de vous séparer de votre ex-conjoint(e), vous vous sentez la force d’envisager des solutions, mais n’intégrez pas tout à fait l’après séparation.

Il s’agit plutôt pour vous de négocier un retour à l’avant.

Néanmoins, nous considérons que c’est un premier cap de franchi. Pourquoi ? Parce que vous recommencez à vous projeter dans un après, et dans une certaine mesure, à adoptez une stratégie de rebond plus rationnelle…

Si vous en êtes à la tristesse :

Malheureusement, il est rare que la phase précédente aboutisse effectivement à un retour en couple, et vous pouvez alors sombrer de nouveau (rassurez-vous, ce sera aussi passager) dans un sentiment de grande tristesse.

C’est d’autant plus affectant que vous étiez précédemment d’en phase que vous pensiez constructive et espériez sincèrement recoller les morceaux.

Ne vous découragez pas ! On a même envie de vous dire : Félicitations !

Connaissez-vous le proverbe : « Quand on est tout en bas, on ne peut que remonter » ? Eh bien, jetez un œil à la courbe de deuil plus haut, et rassurez-vous. Appuyez-vous le plus possible sur les rituels qui vous aident et à partir de maintenant, vous allez pouvoir vous relever pour de bon !

 

Si vous en êtes à l’expérimentation :

Deuxième rebond : celui qu’on attendait le plus, celui qui vous projette vers un avenir dont vous ignorez tout mais que vous souhaitez positif !

Prenez le temps dont vous avez besoin pour vous poser les questions qui sont vraiment importantes pour vous, et les réponses viendront…à votre rythme.

C’est ça aussi l’expérimentation, vouloir avancer, se reconstruire, pas à pas, en apprenant, en se trompant parfois, mais en ne cessant pas d’itérer, pour parvenir à ce que vous considérez être le mieux pour vous.

Quand vous en êtes là, vous approchez de la sagesse. Les solutions les plus évidentes sont parfois devant vous-même si vous ne les voyez pas encore, mais ne dit-on pas que « ce qui compte ce n’est pas le résultat, mais le chemin » ?

 

Si vous en êtes à la décision :

Waouh ! Quel chemin parcouru !?!! Vous pouvez être fièr(e) de vous !

Le plus dur était d’arriver à ce stade : vous décidez que vous pouvez y arriver ! Vous reprenez le contrôle complet, et choisissez de le faire !

Comment cela se matérialise ? A vous de choisir la direction, mais cela prend  souvent la forme d’un objectif professionnel et/ou personnel du type : je veux rencontrer quelqu’un et former une famille recomposée, ou je veux cette promotion professionnelle.

En travaillant sur vous-même, depuis votre séparation conjugale, vous vous êtes révélé des forces et des qualités que vous ne vous soupçonniez pas. Vous avez petit à petit cessé d’idéaliser votre ex-conjoint(e). Vous y êtes presque.

Si vous en êtes à l’intégration :

Vous êtes passé à autre chose, et si pour vous l’article démarre ici, c’est que vous vous êtes perdu, parce qu’on n’a plus rien à faire pour vous !

Vous avez surmonté votre divorce et avez même peut-être déjà fait le choix de vous réengager. Peut-être découvrez-vous en ce moment les joies de la coparentalité et le bonheur de la garde alternée.

Ce qui est sûr, c’est qu’on ne cesse jamais d’apprendre !

La prochaine sera peut-être de présenter votre nouveau conjoint à vos enfants ?

 

Bonne lecture et à bientôt sur le Blog des Parents Séparés by COOT.