L'application des parents séparés à 1 clic de vous

COOT vous offre une solution simple et gratuite pour vous organiser sereinement au quotidien !

Pour plus d'infos, rendez-vous sur coot.fr

Un joyeux Noël chez des parents séparés

4 minutes

coot- un joyeux noël chez des parents séparés

Il s’agit d’un moment particulier et très attendu par vos enfants, mais ces fêtes familiales de fin d’année sont parfois un casse-tête pour les parents séparés…

Comment peut se passer Noël chez des parents séparés ?

Profitez de l’expérience des parents séparés qui sont déjà passés par là, pour réussir vos fêtes de Noël dans votre nouvelle configuration familiale.

 

Qui aura la garde des enfants ?

Pour aborder cette question, il est important de rappeler avant toute chose qu’il faut éviter de demander à l’enfant ce qu’il préfère. Cette question est très difficile pour lui : son sentiment de loyauté l’incitera à protéger ses parents et le mettra dans une position douloureuse.

Plusieurs options : pour les parents passant les fêtes de fin d’années dans la même ville, il est possible d’envisager une répartition équitable du type 24 au soir avec Maman et 25 midi avec Papa.

Cette solution présente l’avantage d’offrir aux enfants comme aux parents divorcés, un moment privilégié durant les fêtes de fin d’année.

Autre solution  (tout aussi répandue, et plus adaptée aux parents qui passent les fêtes dans des régions éloignées) : Organiser la garde un Noël sur deux avec chacun des parents. C’est évidemment la solution la plus équitable lorsque l’on n’est pas dans la même ville. Et cela permet aux enfants de profiter pleinement de leurs vacances scolaires en évitant des allers-retours parfois très longs pour quelques heures de repas.

Doit-on organiser un repas tous ensemble ?

Devoir, non. Pouvoir, oui, bien entendu ! Si vous avez conservé des relations cordiales, et que la logistique (Déplacements, Nouveaux conjoints J ,…) vous le permet, cela peut être une super idée. Les enfants seront d’autant plus heureux que vous serez détendus.

Quelle que soit la solution pour laquelle vous optez, rappelez à vos enfants que le Père Noël connait leurs deux adresses ! 😉

 Quel cadeau on offre à nos enfants ?

Evidemment, le piège à éviter est ici celui de la course effrénée au plus gros cadeau de Noël, et pour quelques très bonnes raisons :

  • Un enfant n’aime pas PLUS ses parents parce qu’ils lui offrent des cadeaux chers
  • Il est inutile voire néfaste de transposer vos désaccords sur ce terrain qui touche directement votre enfant
  • Vous risquez de transformer un moment de joie attendu par votre enfant, en malaise

Si vous le pouvez, privilégiez un cadeau commun ! Cela vous encouragera à vous mettre d’accord sur le type de cadeau que vous souhaitez faire et vous permettra d’afficher une unité vis-à-vis de l’enfant, qui ne sera pas incité à « profiter » de la fragilité de votre entente pour vous entrainer dans une escalade.

Mon premier Noël de divorcé

Ne soyez pas prisonniers de vos traditions !

Que vous soyez avec ou sans vos enfants pour ce premier Noël, ne vous forcez pas à faire comme avant. Réinventez une fête de Noël qui correspondra plus à votre situation. En famille, avec des amis, au restaurant… peu importe, et comme on dit, il n’y a pas de mal à se faire du bien !

Dernier tuyau : Rendez-vous service en faisant le tour du Blog des Parents séparés by COOT, comme par exemple si vous partez en voyage et que vous ne savez pas comment faire votre valise (ou celle de vos enfants).

 

Bonne lecture et à très bientôt sur Le Blog des Parents Séparés by COOT.