L'application des parents séparés à 1 clic de vous

COOT vous offre une solution simple et gratuite pour vous organiser sereinement au quotidien !

Pour plus d'infos, rendez-vous sur coot.fr

Divorce: Comment annoncer sa séparation à ses enfants?

5 minutes

COOT - Divorce: annoncer sa séparation à ses enfants

Vous avez pris la décision de divorcer ou de vous séparer et vous devez maintenant l’annoncer à vos enfants… Vous redoutez certainement ce moment, de peur de blesser, de ne pas trouver les bons mots, de décevoir,… Petit tour d’horizon des quelques règles à observer et qui peuvent contribuer à atténuer le choc lorsque vos enfants apprendront votre séparation.

La séparation : un message que vous devez porter à deux, ensemble

Ce moment est difficile pour vos enfants comme pour vous ; néanmoins il est important que vous soyez tous réunis lorsque viendra le moment de l’annonce.

Cela enverra un message très fort à vos enfants : vos parents se séparent, ils ne vont plus vivre dans la même maison, mais ils restent tous les deux présents pour vous !

Vous démontrerez alors que vous restez capables de vous unir pour leur bien, et ça, c’est ENORME pour eux !

Ce sont un mari et une femme qui se séparent, mais le papa et la maman restent unis.

Tachez de ne pas brouiller le message

Evitez d’entrer dans les détails des raisons de la séparation :

  • Cela ne regarde pas vos enfants, il s’agit de votre intimité
  • Vous n’avez-vous-même pas assez de recul sur la situation, et vous pourriez vous laisser aller à choisir des mots peu appropriés pour justifier une décision ou une situation subie
  • Cela pourrait entrainer un débat houleux face à vos enfants

Si possible, entendez-vous avant avec votre futur ex-conjoint pour bien choisir les mots au préalable.

Si vos enfants vous demandent pourquoi, rappelez-vous qu’ils ont moins besoin que vous leur expliquiez les raisons profondes de votre divorce, que d’être rassurés et de se sentir entourés et aimés par leurs deux parents.

Il n’est pas encore temps de les perdre dans la future organisation pratique de la garde alternée, ou du calendrier partagé de votre coparentalité !

Essayez donc autant que possible de délivrer un message court, et concentrez votre temps l’écoute de vos enfants.

Attendre le meilleur moment ?

Il n’y a pas de bons moments pour annoncer des nouvelles qui vont blesser. Soyez juste attentif au fait d’être disponible assez longuement suite à l’annonce, pour pouvoir prendre le temps de répondre aux interrogations de vos enfants, et de les rassurer, sans avoir à filer en express parce que vous avez une réunion !

Ni trop tôt, ni trop tard

Inutile d’annoncer votre séparation des mois à l’avance. Vos enfants ne comprendraient pas ce statut quo qui suivrait l’annonce et pourraient perdre leurs repères dans cette trop longue phase de transition.

A l’inverse, évitez-leur d’avoir à faire leurs valises dans les deux jours suivant votre discussion !

Faites preuve d’équilibre.

Comment rassurer vos enfants ?

Vous aurez à faire face à deux sentiments majeurs chez vos enfants : Le sentiment de culpabilité, et la crainte de ne plus être aimé.

Le sentiment de culpabilité parce qu’ils se demanderont s’ils sont pour quelque chose dans votre décision de divorcer. Est-ce que c’est parce que je ne suis pas sage ? Pas gentil ? J’ai trop voulu remplacer mon papa ? Ma maman ? Toutes ces questions vont les traverser. Il s’agit alors de leur faire part de votre amour inconditionnel. Répétez-leur qu’ils n’y sont pour rien, et que c’est indépendant de leurs actes.

Cette notion d’amour inconditionnel est très importante, car c’est aussi ce qui les rassure au moment où ils découvrent que l’on peut ne plus s’aimer.

Répétez leur que vous les aimez tous les deux, et que vous les aimerez toute leur vie, indépendamment du fait que vous viviez dans la même maison ou pas.

 

Comme vous l’avez compris, il n’y a pas de bonne façon d’annoncer sa séparation à ses enfants. Mais gardez à l’esprit que prendre le temps de bien préparer ce moment avec votre futur ex-conjoint, c’est déjà poser les bases d’une future coparentalité saine et bienveillante, suite au divorce.

Si vous y parvenez, vos enfants le ressentiront et accepteront d’autant mieux votre décision.

Bonne lecture et à bientôt sur le Blog des Parents Séparés by COOT.